Un mariage réussi ca se fête !

img_0128

Il est survenu par hasard : un bon morceau de brie de Meaux, affiné par Antony, un des meilleurs maitres affineurs de France …. mais un tantinet avancé d’une part, et un fond de bouteille d’une cuvée spéciale de Tamagawa (Kinoshita Shuzou, département – mais non pas ville – de Kyoto) d’autre part. Il s’agit d’un saké Junmai non pasteurisé, non filtré (au charbon), non dilué, préparé à partir d’un pied de cuve Kimoto, de riz « organique » Gohyakumangoku qui a passé au moins un an en cuve (“Junmai Kimoto Muroka Nama Genshu”). Il titre 21 degrés d’alcool ( !), et a mûri dans ma cave à vin (à 14 degrés donc, et non pas à 5 degrés, comme il est recommandé pour un saké non-pasteurisé) pendant de longs mois.

Les deux éléments sont donc tout en sur-puissance. Et pourtant, associés en bouche, ils s’équilibrent. L’acidité et l’alcool du saké sont domptés, et font ressortir la texture toute en crème du brie. Les arômes lactiques (souvent présents dans une méthode kimoto) se combinent, avec une incroyable longueur en bouche. Si on définit l’umami comme un goût de “reviens-y”, alors nous l’avons trouvé ! Un doux moment de dégustation…

http://www.sake-tamagawa.com/en/ … mais le site ne semble avoir été mis a jour depuis longtemps en langue anglaise
http://www.fromagerieantony.fr

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s